loader image
logo de Plastic Odyssey blanc
Newsletter

Recevez la newsletter de Plastic Odyssey pour rester au courant des dernières actualités du projet.

Bordeaux, la fin d’un périple de sensibilisation à la pollution plastique

Revivez la 6ème et dernière étape du Tour de France du Village Plastic Odyssey à Bordeaux.

Le Village Plastic Odyssey prend les routes de France, à la rencontre des habitants et acteurs engagés sur le territoire. L’objectif ? Relier Dunkerque à Marseille, en s’arrêtant à Rouen, au Havre, à Brest, à Concarneau et à Bordeaux. Chaque étape est rythmée par une programmation éclectique et 100% locale : concerts, projections, plateaux radio, performances, expositions. Il y en a pour tous les goûts.

Un changement de dernière minute

Une bolée de cidre à peine avalée, nous quittons Concarneau en direction de Bordeaux, pour la sixième et dernière étape du Village Plastic Odyssey. Jusque ici plutôt chanceux avec la météo, nous avions décidé d’ouvrir le Village sur le parvis de la Maison Écocitoyenne, à côté du Miroir d’eau, en plein centre de la cité du vin. C’était sans compter sur les prévisions climatiques, qui annonçaient, quelques jours avant, des pluies diluviennes : branle-bas de combat, discussions déchaînées et consensus trouvé, nous voilà changeant de plan à la dernière minute, et déposant notre chère boîte bleue à Darwin. Anciennes casernes militaires réhabilitées en lieu culturel, sportif et gourmand, nous sommes chaleureusement accueillis dans un espace couvert, appelé la “halle basse”. Nous devons composer avec un invité surprise : un gorille géant en carton, suspendu au plafond, au milieu de la pièce. Emblème de Darwin, il attire le regard des passants, curieux, à qui l’accès à cet espace est habituellement fermé.

Un succès partagé avec les acteurs locaux

Fidèles à nos principes, nous partageons la halle avec des initiatives locales, fraîchement rencontrées : Surfrider Grionde et leur stand de “poison-erie” très appétissant ouvrent le bal, suivis par les œuvres de la talentueuse Vanessa Balci, alias la Plastiqueuse. Elle collecte des déchets sur les plages et les transforment en tableaux, aimant susciter surprise et fascination autant qu’indignation. L’association WaterLife Community nous a quant à elle, embarqués en pirogue hawaïenne pour une balade sur la Garonne, les pieds boueux. 4P Shore & Seas ont invité les visiteurs au temps long et à la marche sur le sable, alliant, eux-aussi, passion du surf et collecte de données scientifiques. Le CREPAQ, lui, incite les bordelais à se passer de bouteilles en plastique en prônant les bienfaits de l’eau du robinet en aquitaine. Water Family divertit les plus jeunes grâce à un jeu de société grandeur nature, tandis que Régénérations a construit une oeuvre participative en déchets plastique. Le fantastique BASS TONG s’est produit sur une petite scène attenante au Village, intriguant la foule de Darwin et questionnant le statut de “déchet” d’un matériau, qu’il réemploie et fait magnifiquement vibrer.

Pour pimenter le tout, l’équipe de Plastic Odyssey a organisé deux soirées en parallèle. La première, plutôt sérieuse, a invité les visiteurs à s’asseoir confortablement dans les canapés des chantiers de la Garonne, pour visionner le documentaire “Océan, le mystère plastique”. Suivi d’un débat et d’un DJ set par Kekette Blanchett, cette soirée a réuni plus d’une cinquantaine de personnes. La seconde, plus farfelue, nous a rassemblés autour d’un Bingo, au bar Le Balthazar, mécène de l’association via le mouvement 1% for the planet. Le Bingo Escabelle, tout droit venu de Bruxelles spécialement pour l’occasion, a mis en jeu des lots en plastique recyclé : la sensibilisation à la pollution n’est jamais très loin !

Histoire de finir en beauté, l’équipe a peaufiné son plus beau discours pour échanger avec des scolaires le lundi 04 octobre. Du CP au lycée, nos mots se sont adaptés pour faire résonner, chez les plus jeunes, l’envie d’agir et de protéger son environnement.

Clap de fin

Bilan de l’étape bordelaise : 1500 visiteurs et visiteuses sur le Village, 100 scolaires sensibilisés, 1 tabouret mis en jeu au Bingo et 1 heureux gagnant, 5 paires de cernes creusées, la voix cassée et des étoiles dans les yeux.

C’est le cœur lourd que l’équipe se dit adieu sur le parvis de la Gare de Bordeaux St Jean. Ces quelques semaines, aussi intenses furent-elles, nous ont beaucoup appris et nous ont soudés au-delà de ce que l’on imaginait. On repart des souvenirs plein la tête et des rires pleins le coeur, et on se donne rendez-vous à Marseille pour de nouvelles aventures, plus sédentaires, en attendant le départ de l’expédition !

L’aventure ne fait que commencer !

Le Village va maintenant prendre ses quartiers à Marseille, pour de nouvelles aventures plus sédentaires dans les semaines qui arrivent.

Nos derniers articles