loader image
logo de Plastic Odyssey blanc
Newsletter

Recevez la newsletter de Plastic Odyssey pour rester au courant des dernières actualités du projet.

Les solutions de développement durable de Plastic Odyssey

Faut-il continuer d’opposer fin du mois et fin du monde ? Protection de l’environnement et développement humain ? Justice climatique et justice sociale ? Au départ de l’aventure Plastic Odyssey, un constat : ces enjeux vont inévitablement de pair.

Non, la pollution plastique n’est pas un problème uniquement environnemental

Le plastique défigure nos Océans, et pollue nos écosystèmes terrestres. Mais il a aussi de lourdes conséquences sur le plan humain. Partout dans le monde le plastique creuse les inégalités. Aujourd’hui, les pays riches envoient une grande partie des déchets plastiques dont ils ne savent que faire dans les pays de l’hémisphère Sud. Ces derniers, rarement équipés d’infrastructures adéquates pour traiter ces quantités astronomiques de plastique, finissent donc par crouler sous des déchets qu’ils n’ont souvent même pas produits.

Un parasite mondial

Ce plastique, qui s’infiltre partout -dans les sols, dans l’air, dans l’eau et même dans le corps humain- pose de réels problèmes de santé publique dans les pays du Sud, mais aussi de pauvreté, en touchant directement toutes les personnes qui vivaient de l’exploitation des ressources naturelles ainsi dévastées. Pêcheurs qui ramassent plus de plastique que de poissons dans leurs filets, agriculteurs dont les machines s’enchevêtrent dans les plastiques qui jonchent le sol, troupeaux qui meurent d’ingestion de plastique (deuxième cause de mortalité du bétail au Burkina Faso)…

Penser la pollution plastique, c’est aussi panser les inégalités sociales qu’elle engendre. C’est là tout le projet de Plastic Odyssey.

Lutter contre la pollution plastique et la pauvreté en même temps

Cette année, notre navire démarre une expédition de 3 ans, pour expérimenter des solutions concrètes qui permettront de lutter contre la pollution plastique et la pauvreté en même temps.
Et voici comment.

Réconcilier défi plastique planétaire et vie quotidienne

Les objectifs de développement durable définis par l’ONU nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ces défis, tant environnementaux que sociaux, sont profondément interconnectés. Ils nous guideront pendant nos 3 années d’expédition.

Recyclage : expérimenter de nouveaux modèles pour une consommation et une production durable (ODD 12)

Pendant 3 ans, les explorateurs embarqués à bord du navire auront pour mission de trouver comment les déchets plastiques peuvent devenir des ressources utiles pour les communautés locales. Transformer de vieux plastiques en matériaux de construction pour bâtir des logements, en mobilier pour équiper des écoles ou des hôpitaux, en systèmes d’irrigation pour économiser l’eau dans les régions qui en manquent … Ces nouveaux modèles de production seront expérimentés dans 30 pays du monde, pour être ensuite documentés et partagés au plus grand nombre.

Economie circulaire : promouvoir le travail décent, soutenir la croissance économique et réduire la pauvreté (ODD 1 et 8)

Et si les déchets plastiques, aujourd’hui source d’ennuis, pouvaient devenir source de revenus dans les pays de l’hémisphère Sud ? Des entrepreneurs du monde entier seront accueillis à bord du navire pour être formés à l’utilisation de machines et la création d’entreprises de recyclage du plastique : des entreprises viables économiquement, et qui permettront de créer de l’emploi local.

Open-source : réduire les inégalités d’accès au savoir et à la technologie (ODD 10)

Pour développer les initiatives de recyclage du plastique partout dans le monde, il est urgent de démocratiser l’accès aux technologies et de rendre les connaissances accessibles partout, et pour tous. Toutes les machines de recyclage développées à bord du Plastic Odyssey seront low-tech et open-source. Prix, matériaux, pré-requis techniques, niveaux d’éducation… Elles ont toutes été conçues pour être accessibles au plus grand nombre. Ces machines, qui permettent de transformer les déchets plastiques en objet nouveau avec peu d’énergie , feront l’objet de démonstrations dans 30 pays du monde, et les plans, modes de fabrication et de fonctionnement seront partagés sur une plateforme ouverte.

Sensibilisation : développer la connaissance des solutions et donner l’accès à une éducation de qualité (ODD 4)

Au-delà d’une réponse technique, la pollution plastique a également besoin de solutions citoyennes. Pendant 3 ans et sur 3 continents, les explorateurs de l’expédition Plastic Odyssey iront à la rencontre des habitants et des scolaires pour informer, former, mobiliser, et partager des connaissances sur la pollution plastique et sur les solutions qui existent. L’objectif ? Fédérer un réseau mondial de citoyens engagés localement dans la lutte contre la pollution plastique.

Lutter contre les changements climatiques et protéger la vie aquatique (ODD 13 et 14)

Les déchets plastiques, en plus de défigurer nos paysages, contaminent profondément nos écosystèmes terrestres et marins. Le plastique tue chaque année un million d’oiseaux et de mammifères marins, il contribue à l’acidification des Océans, et bloque ainsi son action de régulation du climat. La lutte contre la pollution plastique sera donc le porte-étendard de cette expédition, engagée dans la construction d’un futur plus respectueux de la nature.

Aller plus loin

Les objectifs de développement durable

Vous voulez en savoir plus sur les 17 objectifs de développement durable définis par l’ONU ? C’est par ici :

Nos derniers articles