logo de Plastic Odyssey blanc
Newsletter

Recevez la newsletter de Plastic Odyssey pour rester au courant des dernières actualités du projet.

Au Liban, des alternatives naturelles au plastique

Notre équipe est partie à la recherche de solutions concrètes pour réduire la pollution plastique.

Les alternatives découvertes au Liban

Plastic Odyssey parcourt le monde à la recherche de solutions concrètes pour réduire la pollution plastique. À chaque étape de l’expédition, l’équipe rassemble de nouvelles trouvailles : des matériaux, des objets, des idées, des témoignages pour éviter que le plastique n’atteigne l’Océan. Ces solutions venues des quatre coins du monde sont présentées dans une exposition itinérante embarquée à bord du navire : Les Malles aux Trésors du Plastic Odyssey.

Voici quelques specimens que l’équipe a découvert au Liban.

Du terrazzo fabriqué à partir de déchets plastiques

Au Liban, Jean-Paul récupère les embouts de chichas en plastique, les broie, et les transforme en objets neufs et design : des bols, des dessous de verres…

Les objets qu’il crée s’inspirent du style “terrazzo” à la mode. Car Jean-Paul a un projet secret : montrer aux libanais que les déchets, si on leur donne une seconde vie, peuvent décorer un intérieur !

Des sacs à main fabriqués à partir de vieux sachets tricotés

Dans les camps de réfugiés syriens de la vallée de Bekaa, au nord du Liban, des femmes se sont associées pour donner une seconde vie aux sacs plastiques.

Elles découpent les sacs pour en faire du “plarn” ou “plastic yarn”, c’est-à-dire des bobines de fil plastique. Elles utilisent ce fil plastique pour confectionner des sacs à mains colorés au tricot ou au crochet, qu’elles vendent sur le souk.

Au fur et à mesure, leurs collections rencontrent de plus en plus de succès, ce qui leur permet de vivre de leur activité.

Des brosses à dents qui poussent dans les arbres

Au Liban, comme dans de nombreux pays du Moyen Orient et d’Asie, certains habitants utilisent le siwak : un petit bâtonnet fibreux qui remplace brosses à dents en plastique et tubes de dentifrice.

Le siwak est la racine de l’arbuste Salvadora Persica, qui pousse dans les zones arides et tolère très bien les fortes chaleurs et la sécheresse.

Le sac réutilisable parfait

Malak Al-Terkawi a fondé Brio Bags, une petite entreprise qui confectionne des sacs réutilisables en tissu.

Les sacs sont fabriqués de façon à utiliser le moins de tissu possible, et pensés pour un usage précis, comme ce sac compartimenté pour séparer ses fruits et légumes, avec un sachet léger pour la pesée.

D’après Malak, ce sont les habitudes de consommation qu’il faut changer, et les commerçants doivent proposer des solutions. C’est pourquoi, elle travaille main dans la main avec eux.

Les autres solutions pour se passer de plastique

L’exposition des Malles aux Trésors rassemble des solutions venues du monde entier pour réduire la pollution plastique de l’Océan.

Nos derniers articles