loader image
logo de Plastic Odyssey blanc
Newsletter

Recevez la newsletter de Plastic Odyssey pour rester au courant des dernières actualités du projet.

Le Tour de France du Village Plastic Odyssey

Une expédition vient toujours avec son lot de surprises, d’imprévus, et de changements de programme. Voici le récit d’une aventure dans l’Aventure, ou comment, pendant que le navire Plastic Odyssey était immobilisé à Dunkerque cet été, nous avons décidé de tailler la route et de démarrer notre expédition par la terre.

Plan B, C, D ou Z

Eté 2021. Alors que nous nous tenions prêts à Dunkerque pour démarrer notre expédition autour du monde pour réduire la pollution plastique, la nouvelle tombe : le navire Plastic Odyssey doit rester en chantier pour y subir de nouvelles réparations avant de pouvoir naviguer vers Marseille, point de départ de l’expédition. L’histoire aurait pu s’arrêter là. Nous aurions pu défaire nos backpacks, prendre un billet de TGV pour Marseille, regagner nos pénates la mine triste et attendre que le navire soit prêt pour le départ. Mais nous en avons décidé autrement.

“Nous rallierons Dunkerque à Marseille … par la TERRE !”

Et si, finalement, l’expédition ne se résumait pas au moyen de transport permettant de rallier les points sur la carte ? En quelques jours, nous avons tout remis à plat : le moyen de transport, l’itinéraire, le mode d’action… Si le navire ne peut pas nous mener à bon port dans l’immédiat, nous nous y rendrons par la route ! Avec une certaine dose de stress et beaucoup d’adrénaline, nous avons donc décidé de rallier Dunkerque à Marseille par la terre en longeant les côtes, pour mobiliser les citoyens autour de la pollution plastique. Plusieurs milliers de kilomètres à parcourir. Et autant de personnes à rencontrer, d’initiatives locales à découvrir, d’habitants à sensibiliser, de jeunes enfants à embarquer dans l’aventure, d’actions concrètes à mener… et d’impact à avoir pour inverser le cours de la pollution plastique.

L’aventure dans l’Aventure

Pour vous raconter les coulisses de cette épopée, on aurait aimé vous dire : “Après de longues discussions et un temps de réflexion certain, nous avons décidé de …”. Mais les choses se sont passées différemment.
Suite à la nouvelle du report du départ, il a fallu faire vite. Très vite. Décharger le container maritime qui se trouvait sur le pont supérieur du navire à Dunkerque, et qui contenait le matériel de sensibilisation. Repenser toutes nos étapes, notre organisation, notre programme. Trouver un van. Et tailler la route.

Voici donc l’histoire d’un petit container maritime, qui quitta le pont de son navire pour faire le tour de France par la terre. Dans cette boîte bleue un peu trop lourde, nous avons fait rentrer une exposition sur la pollution plastique, un marché des alternatives au plastique, un atelier de démonstration du recyclage, ainsi qu’un dispositif permettant de visiter notre navire en chantier. Notre container aura ainsi parcouru 2 114 kilomètres, fait étape dans 6 villes de France, et attiré plus de 3 200 visiteurs. Mais il s’est surtout empreint de nombreuses histoires, et a permis d’accueillir, pendant 40 jours, des débats, des ateliers, des projections, des concerts, des conférences, des plateaux radio… autour d’un sujet qui nous anime : comment réduire la pollution plastique de l’Océan.

Marseille, arrêt prolongé

Depuis début octobre, notre Village Plastic Odyssey a pris ses quartiers dans les hauteurs de Marseille, à Foresta, Foresta, c’est un espace de nature dans les quartiers nord de Marseille, qui fait l’expérience d’un nouveau mode de gestion collectif, dans l’intention qu’il devienne un parc public, un espace de rencontres citoyennes et un lieu d’activités en plein air. C’est de justesse que nous avons débarqué sur ces terres, avant que ce beau projet de résilience ne se clôture.

Avant d’arriver à Foresta, notre équipe comptait déjà 300 jeunes sensibilisés lors de notre itinérance. Nous avons profité de cette résidence prolongée pour poursuivre l’accueil de jeunes et tester de nouveaux programmes et animations avec des publics et âges variés.

Comment sensibiliser au mieux ces futurs éco-citoyens ? Comment les inclure dans les réflexions sur nos modes de vie d’aujourd’hui et de demain ? Comment leur faire prendre conscience de leur pouvoir ? Surtout, comment leur DONNER ENVIE de penser et rêver les changements ? Sacré défis ! Autant vous dire que notre boîte à outils ne cesse de se remplir.

L’aventure ne fait que commencer

C’est ainsi que le premier voyage de notre boîte bleue touche à sa fin mais notre expédition, elle, ne fait que commencer. Pendant que le navire subit ses dernières réparations, nous allons ré-ouvrir le container à Marseille, retravailler son contenu, y ajouter de nouveaux modules de sensibilisation, des outils participatifs, puis enfin le réassembler, pour en faire un dispositif de mobilisation citoyenne encore plus impactant.

Comme aucun grand sportif n’est devenu champion sans blessure, ce projet apprend de chaque impact pour se renforcer d’avantage. C’est ça le processus créatif, et c’est peut-être ça l’exploration ?

Ce Tour de France achevé, nos mémoires ressemblent aujourd’hui à des éponges que nous avons pris le temps de presser. Presser jusqu’à en extraire les meilleurs souvenirs et images. Voici, en vidéo, une rétrospective de cette première itinérance aux milles rebondissements.

Merci

Un grand merci à Loan, notre mediaman hors pair, qui nous a permis de capturer ces précieux moments, et qui vogue depuis quelques jours vers de nouveaux projets.

Revivez les étapes du Tour de France

Découvrez les récits, les photos, les anecdotes de chaque étape du Tour de France du Village Plastic Odyssey.

Nos derniers articles